L’autorisation ESTA est-elle nécessaire pour une escale ?

Oui. Si vous ne bénéficiez pas d’un visa en cours de validité, il est nécessaire de faire une demande ESTA afin d’être accepté en transit sur le sol américain. Cette autorisation est délivrée par la sûreté nationale et vise à contrôler les personnes qui sont autorisées à fouler le sol américain aux espaces frontière. L’autorisation ESTA est simple à demander et est peu onéreuse, en comparaison d’un visa classique. Les compagnies aériennes qui desservent les États-Unis d’Amérique sont en relations permanentes avec la sûreté nationale et savent grâce au numéro de passeport si les voyageurs qui veulent utiliser leurs compagnies sont autorisés à aborder le territoire américain. Si le titulaire du passeport n’a pas d’autorisation ESTA ou de visa en cours, la compagnie aérienne est en droit de le retenir pour formalité ou même de l’empêcher d’accéder à bord de l’appareil.

Il est donc primordial, et ce même pour une simple escale de bénéficier d’un titre valide afin de ne pas se voir refuser un vol. Si c’est une escale sur le sol américain, il faut donc être légalement autorisé à s’y arrêter.

Sécurité maximale sur le sol américain grâce à l’ESTA

Les tensions internationales et l’augmentation des consignes de sécurité permettent aux voyageurs de venir sereinement aux États-Unis. L’ESTA, qui signifie Electronic System of Travel Authorization, est une autorisation de présence aux frontières américaines. C’est votre permis d’accès aux frontières américaines. Reste ensuite à pénétrer sur le sol américain pour effectuer votre périple et ce sont les services de douanes et des frontières qui valident physiquement votre passage sur le sol américain. Les contrôles sont rigoureux et nombreux afin de ne laisser pénétrer aucune personne dangereuse pour la sécurité nationale américaine.

Que ce soit un voyage ou une escale sur le sol américain, les deux doivent impérativement être accompagnés d’un visa ou d’une autorisation ESTA en cours de validité.